Ancien Testament » Les Livres poétiques » Cantiques » chapitre 5

Verset 5:5

Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé; Et de mes mains a dégoutté la myrrhe, De mes doigts, la myrrhe répandue Sur la poignée du verrou.